dessin : Amandine Urruty

dimanche 22 avril 2018

L’emploi que je ne cherche pas

Je réponds à mon conseiller d'aide à l’emploi que je n’ai pas besoin de gagner beaucoup d’argent, non, qu’il me suffit de gagner de quoi vivre, pas beaucoup plus, mais pas beaucoup moins non plus. Cette réponse le rassure un peu. Il me le dit. C'est un soulagement pour lui. De courte durée car j’ajoute à présent : Je veux trouver un emploi qui ne soit pas trop pénible physiquement car je ne suis pas une bête de somme, pas trop débile et répétitif car je ne suis pas une machine, un emploi qui ne me fasse pas trop honte, de préférence, et qui ne consiste pas en une forme d’exploitation de la misère du monde, un emploi qui ne se limite pas à profiter lâchement même indirectement du sale système qui peu à peu détruit la plupart d’entre nous, un emploi qui ne me force pas à mentir et à me mentir à moi-même, un emploi qui ne contribue pas à la destruction de la faune et de la flore, même indirectement, un emploi qui ne m’oblige pas à exploiter la bêtise humaine à des fins mercantiles, si possible, etc. Je précise que je n’ai bien sûr aucun diplôme.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire