dessin : Amandine Urruty

mercredi 4 avril 2018

Encore une frayeur

Croyant me faire un compliment, un éditeur qui n’est pas le mien m’a dit que Clonck était un roman très maîtrisé. Cela m’a profondément accablé. Je me suis enfermé dans ma chambre où j’ai passé quelques heures à pleurer en m’insultant. Puis je me suis ressaisi. Je suis sorti de ma chambre et j’ai relu Clonck. Trois fois d’affilée. Et quel soulagement ! Dieu merci, ce n’est pas du tout un roman très maîtrisé !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire