dessin : Amandine Urruty

mercredi 11 avril 2018

Ce sera drôlement bien

J’attends donc patiemment que nous nous trouvions une autre planète habitable. Et si l’humain décide de s’y transporter en masse, alors je demanderai à rester ici. Ce sera drôlement bien, ici.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire