dessin : Amandine Urruty

samedi 23 juin 2018

Mons

On avait chargé Artalbur de rencontrer le docteur Mons. Il s’agissait avant tout de savoir s’il fallait ou non se fier au docteur Mons. Pouvait-on réellement faire confiance au docteur Mons ? C’était difficile à dire.

dessin : Pierre Barrault

mardi 12 juin 2018

Souvenir cinématographique

Je me souviens que la boucle temporelle la plus troublante et la plus parfaite que j’ai pu voir au cinéma est celle de L’emmurée vivante de Lucio Fulci (1977). Je me souviens d’une immense sensation de vertige au sortir de la projection. Je me souviens que le processus narratif du film est fondamentalement inacceptable.

Encore une chose

Inutile de se cacher la vérité. Il est tout à fait possible que, d’une manière ou d’une autre, nous ayons toujours été là, que tout ait toujours été là.

mercredi 6 juin 2018

Mémoire

– Tu plaisantes, me dit-elle, tu ne peux pas te souvenir de tes deux ans et encore moins de ta naissance.
– Ça s’appelle la mémoire, lui dis-je.
Et elle me répond que mon cerveau ne peut contenir toute cette mémoire, que c’est impossible, oui ! absolument impossible !
(Comme si mon cerveau pouvait contenir la mémoire. Comme s’il contenait. Comme s’il ne faisait pas que capter. Comme s’il ne faisait pas que la capter, cette mémoire. Comme si la mémoire n’était pas l’information retrouvée, l’information partout autour de nous, l’information de ce qui est, de ce qui fut, de ce qui sera, partout autour de nous dans le vide qui n’est pas vide.)